Atelier 3: Observer et analyser des postures

Co-organisateurs: Samuel Coavoux (Centre Max Weber), Sabrina Nouiri-Mangold (CMH-Tepsis, EHESS/CENS, Université de Nantes), Mathias Thura (INED-iPOPs/IRSEM)

Discutant: Henri Peretz (Université Paris 8)

Intervenants: Amandine Gauthier (IEP de Lyon, Triangle): Des postures ouvrières pour les inspecteurs à la chaîne. La professionnalisé à l’épreuve du geste

Etienne Guillaud (Université de Nantes): Appréhender l’usure des corps des éducateurs sportifs en nautisme

Marine Kneubühler (THEMA, Telecom ParisTech/LTCI, Université de Lausanne/FNS): Transcrire le mouvement, détailler l’expérience: pour une vidéophénoménographie

Résumé: Substrat et support des rapports sociaux, le corps est un objet central des sciences sociales. Les corps des agents sont désormais au centre de plusieurs domaines spécia- lisés de la sociologie, comme la santé ou le sport, et de plus en plus pris en compte par la sociologie du travail et des professions.

L’embarras des sociologues et des ethnographes demeure cependant tenace face à la pauvreté des instruments à disposition pour observer, mesurer et décrire systématique- ment les corps, les postures et les gestuelles. En matière de description et d’interpréta- tion des postures, le « bricolage » méthodologique domine.

Cet atelier discutera des ficelles susceptibles d’être mises en œuvre dans l’observation, de les rendre redevables de descriptions et d’analyses systématiques. Que faut-il regar- der pour décrire une posture ? Comment les enregistrer (vidéos, photos), les mesurer (chronomètre), les typifier (dessins) ?

2 réflexions au sujet de « Atelier 3: Observer et analyser des postures »

  1. Bonjour ! Cet atelier m’intéresse beaucoup mais de quelle heure à quelle a-t-il lieu, s’il vous plaît ? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *