Programme

À l’EHESS Paris, du 5 au 7 NOVEMBRE 2014

Programme complet téléchargeable en pdf ici.
______________________________________________________________

 5 novembre 2014 : 17h30-20h30 

Amphithéâtre François Furet, 105 Bd Raspail, 75006 Paris

  • Mot de bienvenue : M. le Président de l’EHESS, Pierre-Cyrille Hautcoeur
  • Présentation générale : Daniel Cefaï (formation sociologie) et Eloi Ficquet (formation anthropologie)

Ethnographie et production du savoir par l’image. Gregory Bateson et Margaret Mead à Bali

Table ronde avec Howard S. Becker, Jean-Paul Colleyn, Carlo Severi et Yves Winkin.

  • Organisée par Jonathan Larcher et Noémie Oxley.
  • Suivie d’un buffet convivial.

Entre 1936 et 1939, Margaret Mead et Gregory Bateson réalisent un important travail de terrain sur l’île de Bali, dans le prolongement de leur étude du système d’organisation du comportement et de l’émotion de l’individu. Au-delà des thèses que les auteurs ont développées par la suite, ce travail empirique fait date par l’usage inédit de la photographie et du film comme élément fondateur de l’argumentation. Cet usage intensif et exploratoire de la prise de vue soulève plusieurs questions sur les modes et types de savoir produits par l’image dans une démarche ethnographique, de l’observation jusqu’à l’administration de la preuve. À partir de la projection d’images réalisées par Mead et Bateson, Howard Becker, Jean-Paul Colleyn, Yves Winkin et Carlo Severi développeront les pistes engagées par cette recherche sans égale dans l’histoire des sciences sociales. Après les tournants littéraire, pictural et numérique de l’ethnographie, les interrogations sur l’usage des photographies, films et iconographies comme modalités d’investigation sur un terrain d’enquête demeurent entières.
Plus d’infos

______________________________________________________________

 6 novembre 2014 : 9h00-12h00 

Atelier 1 : Comment l’avez-vous (d)écrit ?

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 638 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par Marine Jeanne Boisson (LIER-IMM), Valentina Grossi (LIER-IMM) et Marie Le Clainche-Piel (MFO/LIER-IMM).

Discussion animée par Sophie Houdart (LESC, CNRS-Université Paris Ouest Nanterre La Défense).

  • Benjamin Tremblay (Centre Max Weber-POCO, Lyon 2) : « La concurrence ethnographique : dire la mémoire à Villeurbanne. »
  • Elodie Lemaire (ISP-ENS Cachan) : « Les limites du racontable. Décrire le travail dans un commissariat de police. »
  • Laura Silvestri (Montpellier 1) : « La description ethnographique des disciplines corporelles à l’épreuve de la documentation visuelle : le cas d’un art martial en Inde. »
    Plus d’infos

Atelier 2 : Ethnographier les mondes de l’aide internationale

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 640 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par  Camille Al Dabaghy (IRIS) et Jade Legrand (LAIOS-IIAC/CMB).

Discussion animée par  Laëtitia Atlani-Duault (IRD).

  • Jean-François Carémel (CERMES 3-INSERM et LASDEL, Niamey) : « Une ethnographie des mondes de l’aide dans un sachet de 92 grammes. »
  • Marion Péchayre (SOAS, Londres) : « Ethnographie en contexte « dangereux » : au plus près de la mise à distance. »
  • Giulia Scalettaris (LAU-IIAC, EHESS) : « D’une bureaugraphie multi-située du HCR à une anthropologie critique du gouvernement des réfugiés. »
    Plus d’infos

Atelier 3 : Ethnographier les rituels contemporains : perspectives pluridisciplinaires

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, Auditorium (premier sous-sol)

Atelier organisé par  Emma Gobin (Labex CAP/URMIS) et Maxime Vanhoenacker (CNRS/TRAM-IIAC).

En collaboration avec le Musée du Quai Branly.

Discussion animée par  Michael Houseman (IMAf-EPHE).

  • Sümbül Kaya (CESSP-Université Paris I) : « Les rites de départ au service militaire en Turquie : entre invention et tradition. »
  • Pauline Dziedziczak (CIAPHS, Université Rennes 2) : « Les rituels funéraires civils en France : entre rupture, tradition et négociations. »
  • Sébastien Donsez (LAS, EHESS) : « Approche pragmatique du rituel de totémisation scoute. »
    Plus d’infos

 6 novembre : 14h00-17h00 

Atelier 4 : Terrains sensibles: pièges et ressources de l’enquête

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 638 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par  Gaspard Lion (CEMS-IMM) et Adeline Perrot (CEMS-IMM).

Discussion animée par Virginie Tallio (Centro de estudos africanos, ISCTE Lisbonne).

  • Doris Buu-Sao (CERI-IEP Paris) : « Enquêter « à parts égales » auprès d’espaces en contradiction. Retour critique sur l’ethnographie des interactions aux abords d’un projet pétrolier en Amazonie péruvienne. »
  • Karine Lamarche (LaSSP-IEP Toulouse et CeRIES-Université Lille III) : « Plaidoyer pour la non-neutralité ou l’apport heuristique de l’implication sur un terrain de recherche sensible : Israël-Palestine. »
  • Joana Sisternas Tusell (CEMS, EHESS) : « Le territoire disputé : la place du chercheur dans une favela pacifiée à Rio de Janeiro. »
    Plus d’infos

Atelier 5 : Villes et ethnographies : les échelles de l’enquête et de l’écriture

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 640 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par  Martin Lamotte (LAU-IIAC) et Maria Anita Palumbo (LAU-IIAC/LAA/LAVUE).

Discussion animée par Luca Pattaroni (EPFL-LASUR et IMM, EHESS).

  • Giulietta Laki (GRAP/SASHA-Université Libre de Bruxelles)  :  « Ethnographie à focale variable : la photographie comme outil d’étude de l’espace public bruxellois par les objets et les paysages. »
  • Clémence Léobal (CERLIS-Paris V et IRIS, EHESS) :« L’impossible ubiquité. Ethnographier la production dune urbanité marrons en contexte multi-ethnique, frontalier, et post-colonial (Saint-Laurent-du-Maroni, Guyane française).»
  • Nava Meron (LAVUE, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Ethnographie d’une nouvelle ville orthodoxe juive en Israël : Garder et regarder son premier regard sur le terrain, enjeux de description. »
    Plus d’infos

Atelier 6 : Les enjeux de l’ethnographie dans l’Étude des pratiques artistiques

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, Auditorium (premier sous-sol)

Atelier organisé par Florence Nowak (CEIAS) et Elina Djebbari (King’s College London/CRAL).

Discussion animée par Emmanuelle Olivier (CRAL-CNRS).

  • Antoinette Kuijlaars (Centre Max Weber, Université Lyon 2)  :  « Analyser les critères de jugement des batteries d’école de samba au carnaval de Rio de Janeiro : dépasser la posture de participation observante. »
  • Louis Jesu (CMH, ENS-EHESS et 2L2S, Université de Lorraine)  :  « Ethnographie de la pratique du rap et de la danse hip-hop dans des quartiers populaires : spécificités et enjeux méthodologiques. »
  • Talia Bachir-Loopuyt (Centre Georg Simmel, EHESS et Université de Saint-Etienne) : « Concert ou rituel ? Enquête sur une création musicale autour du soufisme (Festival de l’Imaginaire 2008). »
    Plus d’infos

 6 novembre : 17h15-19h00 

L’État envers et contre tout ! Ethnographie située et pratiques bureaucratiques transnationales

Conférence plénière : Alessandro Monsutti (Institut de Hautes Études Internationales et du Développement IHEID-Genève)

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, Auditorium (premier sous-sol)

Alessandro Monsutti enseigne au Département d’anthropologie et de sociologie du développement, Institut de hautes études internationales et du développement de Genève. Il est également chercheur associé au Refugee Studies Centre de l’Université d’Oxford. Il a été boursier de la MacArthur Foundation de Chicago (2004-2006), ainsi que chercheur et enseignant à Yale University, New Haven (2008-2010), professeur invité à l’Université de Vienne (2012) et à l’Arizona State University (2014). Il a effectué de nombreux séjours de terrain en Afghanistan, au Pakistan et en Iran à partir du milieu des années 1990, mais a également enquêté au sein de la diaspora afghane en Europe, Amérique du Nord et Australie. Spécialiste des migrations et du phénomène diasporique (War and Migration : Social Networks and Economic Strategies of the Hazaras of Afghanistan, Routledge, 2005), ses enquêtes actuelles portent sur une anthropologie de l’aide humanitaire en Afghanistan en situation de reconstruction post-conflit. Il est aussi l’éditeur de nombreux ouvrages collectifs, dont The Other Shiites : From the Mediterranean to Central Asia (avec Silvia Naef et Farian Sabahi, 2007).

______________________________________________________________

 7 novembre 2014 : 9h00-12h00 

Atelier 7 : Le travail de traduction dans le dispositif et la restitution de l’enquête

EHESS, Bât. France, 190 av de France, 75013 Paris, salle 638 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par  Marie-Paule Hille (CECMC) et Xénia de Heering (CECMC).

Discussion animée par Stéphane Baciocchi (CARE-EHESS).

  • Miwon Seo (CADIS et Centre Chine Corée Japon, EHESS)  :  « Comment traduire les sensations corporelles du coréen au français dans un contexte médical ? »
  • Anne Monier (CMH, ENS-EHESS) : « Traduire, est-ce trahir ? De la traduction linguistique à la traduction culturelle. »
  • Ariane Mak (CEMS et CRH, EHESS) : « Private jokes. Traduire la plaisanterie dans les sciences sociales. »
    Plus d’infos

 Atelier 8 : Le travail et ses à-côtés

EHESS, Bât. France, 190 av de France, 75013 Paris, salle 640 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par  Fanny Girin (LAMES) et Julien Gros (CMH-CREST).

Discussion animée par  Séverin Muller (CLERSE-Université Lille 1).

  • Diane Desprat (IDHES, CNRS–Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Saisir les émotions au travail. Une ethnographie des émotions dans un salon de coiffure. »
  • Lucie Bonnet (Centre Georg Simmel, EHESS) : « La charge que représente le fait de « loger sur place » : reconnaissances et méconnaissances des contraintes qui pèsent sur les gardiens d’immeuble en habitat social. »
  • Mathias Thura (Centre Maurice Halbwachs, EHESS) : « Le rapport des soldats à leur travail : l’ethnographie au service d’une sociologie du métier de militaire. »
    Plus d’infos

Atelier 9 : Ethnographies de l’État

EHESS, Bât. France, 190 av de France, 75013 Paris, Auditorium (premier sous-sol)

Atelier organisé par Veronica Gomez-Temesio (CNE) et Marko Tocilovac (CNE).

Discussion animée par Eric Wittersheim (IRIS, EHESS).

  • Michael Barbut (CESSP, Université Paris1) : « Ethnographier les rapports entre habitants des communautés mapuches et agents de l’Etat chilien. Une contribution à l’analyse du gouvernement des communautés. »
  • Jonathan Chibois (LAIOS, IIAC-EHESS) : « Un twitter et un blog comme porte d’entrée à l’Assemblée ou la fabrique de l’identité numérique de l’ethnographe. »
  • Sarah Fichtner (LAM, Science Po Bordeaux) et Pauline Jarroux (Centre Norbert Elias, EHESS) : « Ethnographier la gouvernance locale de l’école au Bénin. Avantages et difficultés d’une approche combinée. »
    Plus d’infos

 7 novembre 2014 : 14h00-17h00 

Atelier 10 : Ethnographier le genre

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 638 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par  Isabelle Zinn (Université de Lausanne/CEMS-IMM) et Anne-Sophie Vozari (IRIS).

Discussion animée par  Geneviève Pruvost (Programme Genre, IMM-EHESS-CNRS).

  • Valentina Tomasini (Centre Edgar Morin-IIAC, CNRS-EHESS)  :  « Je suis une femme, elles sont des femmes. Mais, quelle femme suis-je ? Le genre et la relation ethnographique sur un terrain marocain. »
  • Aude Bernhard (Dynamiques européennes, Université de Strasbourg) : « Ethnographier le genre de la vulnérabilité corporelle dans la pratique du Krav Maga. »
  • Camille Martin (CMH, Laboratoire de sociologie quantitative-CREST, CNRS-EHESS) : « Variations autour de l’organigramme. Ethnographier les rapports de genre des salariées du football féminin. »
    Plus d’infos

 Atelier 11 : Ethnographies du droit ‘hors les murs’

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, salle 640 (6ème  étage, noyau A)

Atelier organisé par  Corentin Durand (CMH) et Baptiste Sellier (CMH-PRO/LIER-IMM).

Discussion animée par Isabelle Thireau (Centre Chine Corée Japon, CNRS-EHESS).

  • Sophie Andreetta (Laboratoire d’anthropologie sociale et culturelle, Université de Liège) : « Avant le tribunal, le droit et l’héritage à Cotonou. »
  • Fabien Provost (LESC-Université Paris Ouest Nanterre-La Défense) : « Quelques effets du droit à la morgue : deux cas d’autopsie en Inde du Nord. »
  • Jonathan Miaz (IEPI/CRAPUL, Université de Lausanne et SAGE-PRISME, Université de Strasbourg) : « Où est le droit ? L’administration de l’asile aux prises avec sa contestation juridique. »
    Plus d’infos

Atelier 12 : La relation documentaire : une ethnographie par l’image

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, Auditorium (premier sous-sol)

Atelier organisé par  Jonathan Larcher (IIAC) et Noémie Oxley (Goldsmiths University/IIAC).

Discussion animée par Christian Lallier (IFÉ-ENS Lyon et LAU-IIAC, CNRS).

  • Frédérique Leresche (NCCR LIVES, Université de Lausanne)  :  « La caméra dans la relation d’enquête, une ethnographie des carrières de musicien.ne.s et leur perception par les membres de l’entourage. »
  • Marcos Garcia de Teresa (IRIS-EHESS) : « Image, argent et sorcellerie à Huautla de Jiménez : une expérience d’anthropologie par l’image au Mexique. »
  • Perrine Poupin (CERCEC et CEMS-EHESS) : « Filmer pour observer les actions protestataires à Moscou. »
    Plus d’infos

 7 novembre : 17h15-19h00 

On Making It: New Lines of Ethnographic Research into the Shaping of Material Life Conditions

Conférence pléniere : Jack Katz (Université de Californie à Los Angeles UCLA et Fulbright Specialist)

EHESS, Bât. France, 190 avenue de France, 75013 Paris, Auditorium (premier sous-sol)

Jack Katz est professeur au département de sociologie de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), invité au Centre d’études des mouvements sociaux (EHESS) en tant que Fulbright Specialist. Il a obtenu son diplôme en droit (Juris Doctor) à l’Université de Chicago et son doctorat en sociologie (Ph. D.) à l’Université de Northswestern. Il a publié plusieurs ouvrages dont Poor People’s Lawyers in Transition (Rutgers UP, 1982), Seductions of Crime: Moral and Sensual Attractions in Doing Evil (Basic Books, 1988) et How Emotions Work (The University of Chicago Press, 1999). Et il est l’auteur d’un grand nombre d’articles sur la question de la bonne description ou de la causalité en ethnographie ou sur des problèmes d’éthique et de politique du terrain (« L’ethnographie en trois dimensions », dans La vie des idées, mai 2013 et « Du pourquoi au comment », dans L’Engagement ethnographique, Éditions de l’EHESS, 2009). Outre des enquêtes ethnographiques sur des stratégies statutaires et des carrières professionnelles, il mène une recherche au long cours sur la vie quotidienne dans six quartiers de Hollywood, Los Angeles, qu’il combine de plus en plus avec une démarche d’histoire urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *