9. Ethnographie des problèmes publics : la question des troubles “récalcitrants”

Atelier organisé par Perrine POUPIN (EHESS-CERCEC-CEMS) et Marie GHIS MALFILATRE  (EHESS- CEMS)

Nous voudrions dans cet atelier mettre au débat des questions qui se posent lorsqu’on adopte une approche ethnographique des «problèmes publics » (Gusfield J., 2009). Des travaux ont, dans une perspective pragmatiste inaugurée par John Dewey, montré comment à partir de situations qualifiées de problématiques, des personnes en état de trouble s’engagent collectivement dans une dynamique d’enquête et de « publicisation » visant à « normaliser » la situation (Cefaï D. et Terzi C., 2012 ; Neveu E., 2015). Le trouble comme mode d’entrée se trouve par exemple au cœur d’études actuelles sur la ville (Breviglieri M. et Trom D., 2006 ; Bidet A., Boutet M., Chave F. et al., 2015). (….)

PROGRAMME

RESUMES DES PROPOSITIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search