Nava Meron

Biographie

Nava Meron, architecte DPLG, DEA d’urbanisme à l’IUP, est doctorante à Paris Ouest en Aménagement de l’espace, Urbanisme. Elle enseigne les Sciences Humaines appliquées à l’architecture à l’ENSAPB et l’ENSAV. Sa thèse porte sur Elad, une ville orthodoxe juive en Israël, terrain d’étude où elle explore le rapport entre la pratique religieuse, sur le plan matériel et virtuel, et la production de la ville. La diversité des pratiques selon les écoles rabbiniques, la séparation entre les genres, les données démographiques, mais aussi la méfiance de l’autre, forment une complexité dont le décodage, allant de l’utilisation de l’espace au quotidien et jusqu’à la politique, est au cœur de son étude.

Résumé de l’intervention

Cette intervention est issue de la partie méthodologique de ma thèse. Je décris les divers outils que j’ai utilisés pour rentrer dans mon terrain, pour le décrire et pour l’explorer. Que signifie pour moi l’intuition et l’innocence en terme de pistes de recherches ?  Comment garder mon regard du départ avec les connaissances qui se sont construites le long du travail ?  Lorsque le doute m’a rongé, je me suis tourné vers d’autres regards extérieurs, tous aussi nouveaux que le mien lors de ma première visite ; je décrirai cet outil de travail que j’ai mis en place vers la fin de mon terrain pour renouer avec mes impressions du départ, révélatrices des règles d’appartenances et d’inclusion dans cette ville qui déroute entre la « banalité » générique de son apparence de « ville nouvelle » et l’étrangeté des pratiques et usages quotidiens qui la produisent en tant que lieu d’une communauté juive orthodoxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search