Appel à communication RAE 2018

Appel à communication pour la quatrième édition

La première Biennale d’Ethnographie de l’EHESS fait suite aux succès des trois éditions des Rencontres Annuelles d’Ethnographie de l’EHESS. L’idée reste la même : donner un espace de réflexion et de visibilité à l’enquête ethnographique par des doctorant.e.s et des jeunes chercheur.e.s issu.e.s de différentes disciplines des sciences sociales.

Ces rencontres de 2018 se dérouleront autour de 12 ateliers sur des thématiques innovantes et diversifiées, dont vous trouverez la liste ci-dessous et les appels à communication ici.

La Biennale d’Ethnographie s’adresse à tous les jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s, post-doctorant.e.s, et jeunes chercheur.e.s) mobilisant le travail ethnographique au sein de leurs recherches.

Les propositions de communication sont attendues pour le 18 mai 2018, sous forme d’un résumé de 3 000 à 5 000 signes (hors bibliographie et coordonnées des auteur.e.s). Nous vous conseillons de vous référer à l’Appel à Communication afin de prendre connaissance des descriptifs des ateliers et de leurs attentes.

Liste des ateliers : 
Ethnographes impliqués, ethnographies appliquées
Engagements, mises en débat, prises de position : enquêter aux côtés des acteurs. Le cas des innovations en agriculture
Derrière les portes des centres d’hébergement pour demandeurs d’asile
Une ethnographie des sens en contexte de soins pluriels
Être affecté / observer et décrire des affects (méthodes et enjeux)
Saisir la mobilité professionnelle à partir de l’ethnographie
Ethnographies sociales des questions environnementales
Ethnographier les rapports sociaux de sexe, de race et de classe
Observer, décrire et enregistrer les techniques du corps
Observer, lire et compter en terrains judiciaires
Les ONG : gardiennes des terrains ethnographiques, courtiers de la recherche ?
Bavardage et potins : l’ethnographie comme pratique du commérage

Calendrier :

18 mai 2018 – date limite d’envoi des propositions aux organisateurs.trices de l’atelier choisi sous forme d’un résumé de 3 000 à 5 000 signes (hors bibliographie et coordonnées des auteur.e.s) comprenant un descriptif de la démarche ethnographique adoptée et des données exploitées.

Mi-juin 2018 – date d’envoi des notifications d’acceptation aux participant.e.s.

Mi-septembre 2018 – envoi des communications écrites aux organisateurs.trices des ateliers (entre 25 000 et 30 000 signes, hors bibliographie et coordonnées des auteur.e.s)

04-05 octobre 2018 – tenue de la Biennale d’Ethnographie 2018

 

Comité d’organisation

Daniel Cefaï (EHESS-CEMS), Ranime Alsheltawy (Université Paris Dauphine – IRISSO), Caterina Bandini (EHESS-CMH), Laura Bellenchombre (Université de Rouen – Normandie – DySoLab), Zoé Barry (EHESS, Observatoire du Samusocial de Paris), Chayma Boda (EHESS-CECMC), Thomas Bonnet (CERTOP [UMR5044]), Leila Drif (EHESS-IRIS), Marie Ducellier (IMAF &EHESS-IRIS), Camille Foubert (EHESS-IRIS/TEPSIS), Nolwenn Gauthier (EHESS-IRIS), Julie Lavayssière (Paris 8, Observatoire du Samusocial de Paris), Paul Lehner (Université Paris Nanterre – ISP), Hadrien Malier (EHESS-IRIS), Marie Manganelli (Université Paris Descartes – Canthel), Audrey Marcillat (EHESS-IRIS), Marjolaine Martin (EHESS-Centre Norbert Elias), Pierre Mettra (EHESS-Centre Norbert Elias), Elise Nédélec (Université de Bordeaux – LAM, Ceped), Julie Oleksiak (EHESS-Centre Georg Simmel), Jean-Baptiste Paranthoën (EHESS-CRH, INRA-CESAER), Laura Parvu (IEP de Toulouse – LaSSP), Ines Pasqueron de Fommervault (AMU, IMAF), Mathieu Rajaoba (CSI-Mines ParisTech), Paco Rapin (EHESS-IRIS), Amandine Rochedy (CERTOP [UMR5044]), Quentin Schnapper (INRA-CESAER), Sophie Tabouret (INRA-SADAPT; CSI-Mines ParisTech), Tonya Tartour (Sciences Po Paris-CSO), Hugo Wainsztok (EHESS-IRIS)