Biennale d’ethnographie de l’EHESS 2018

Appel à ateliers pour la quatrième édition

Les Rencontres d’ethnographie de l’EHESS sont de retour. Avec quelques petits changements. Leur rythme sera désormais biennal, afin de laisser davantage de temps au travail d’organisation. Un comité de pilotage, constitué de quelques anciens organisateurs, va en assurer la continuité dans le temps. Quelques petits aménagements seront sans doute introduits. Mais l’esprit de l’événement reste le même !

La Biennale d’ethnographie, édition 2018, vient à la suite des trois éditions précédentes (2014, 2015, 2016) (vous pouvez en découvrir les programmes à l’adresse http://rae.hypotheses.org). Elle réunira à nouveau des doctorant.e.s et des jeunes chercheur.e.s (qui ont obtenu leur doctorat depuis moins de deux ans et n’ont pas un poste d’enseignant.e-chercheur.e comme statutaire), provenant de différentes disciplines en sciences sociales (sociologie, anthropologie, géographie, éthologie, science politique, etc), pour échanger sur la démarche ethnographique. Le dispositif sera a priori le même que précédemment. Les ateliers thématiques, au nombre d’une douzaine, se distribueront sur deux jours. Chacun durera trois heures, consacrées à une présentation de l’enjeu de l’atelier par les deux animateurs.trices, suivie de trois communications, d’un commentaire par un.e chercheur.euse invité.e et d’une discussion. L’ensemble des animateurs.trices de tous les ateliers constitue le comité d’organisation. Deux conférences plénières en fin de journée, données par des invité.e.s choisi.e.s par les comités de pilotage et d’organisation, viendront compléter ces échanges.

Cet appel-ci vise donc à inviter de jeunes chercheur.e.s, qui voudraient s’engager dans la préparation de la Biennale d’ethnographie, édition 2018, à nous envoyer des propositions d’ateliers (avant le 28 février 2018). Le comité de pilotage les examinera, en sélectionnera quelques-unes et établira les grandes lignes d’un programme (avant le 10 mars 2018). Après quoi, les animateurs.trices de ces ateliers thématiques, membres du nouveau comité d’organisation se réuniront, rédigeront un appel à communications, le feront circuler et sélectionneront à leur tour les participant.e.s à leurs ateliers (intervenants.trices et commentateurs.trices) ainsi que les orateurs.trices pour les conférences plénières (au plus tard le 15 mai 2018).

Ils feront également connaître l’événement (site Internet, affichage, etc.) et prendront en charge la logistique (déplacements, salles, restauration, etc.). Cela implique de chercher des financements et de définir des budgets. L’équipe du nouveau comité d’organisation sera conseillée par le comité de pilotage et pourra également demander le soutien du comité scientifique.

Critères de sélection :

Nous invitons les doctorant.e.s et les jeunes chercheur.e.s pratiquant l’ethnographie – sociologues, anthropologues, politistes, géographes, éthologues… – à proposer des thèmes d’ateliers. La seule condition est d’être inscrit en doctorat, ou d’avoir soutenu sa thèse depuis moins de deux ans, sans être en poste permanent. Nous attendons des thématiques innovantes par rapport aux éditions précédentes et permettant un drainage assez large de propositions de communications. En dehors d’un petit nombre d’ateliers se concentrant sur un aspect du travail d’enquête (comme l’observation ou la description, ou encore les outils d’analyse), les candidat.e.s sont appelé.e.s à questionner la démarche ethnographique sans se restreindre à des considérations méthodologiques. Les textes retenus témoigneront d’une pratique ethnographique rigoureuse (engageant une observation soutenue dans le temps, une prise de notes du type journal de terrain et un travail de description et d’analyse ancré dans le corpus d’enquête) qui ne se base pas uniquement sur le recueil d’entretiens ou de documents.

Les propositions d’ateliers doivent donner une idée claire de la perspective ethnographique que défendent les candidats et du thème-clef qu’ils proposent à la discussion – en 3000 signes maximum. Elles sont à envoyer à l’adresse suivante avant le 28 février 2018 : bethnographie@gmail.com.

Calendrier :

– limite de réception des propositions d’ateliers : 28 février 2018

– sélection des propositions d’ateliers et réponse aux candidats : 10 mars

– première réunion du nouveau comité d’organisation : 19 mars

– dates à fixer de la Biennale d’ethnographie de l’EHESS : octobre-novembre 2018

Comité de pilotage :

Doris Buu-Sao, Daniel Cefai, Corentin Durand, Eloi Ficquet, Linda Haapajärvi, Maxime Le Calvé, Clémence Léobal, Camilo Leon Quijano, Perrine Poupin, Joana Sisternas Tusell, Marco Tocilovac, Céline Véniat.

5 réflexions sur « Biennale d’ethnographie de l’EHESS 2018 »

  1. bonjour,

    Un programme intéressant. Est-il possible d’assister à une partie seulement, en raison de contraintes de travail ? Et pourriez-vous m’indiquer le jour et l’heure des ateliers 4 et 7 ?

    1. Bien entendu, vous pouvez venir pour un ou quelques ateliers seulement! Vous trouverez l’ensemble des informations dont vous avez besoin dans la rubrique RAE 2016 > « Affiche/Programme/Salles RAE 2016 ».

  2. Bonjour
    Pourriez vous me dire où trouver le détail des interventions retenues dans chaque atelier ??
    Merci

    1. Le détail n’est pas communiqué par tous les intervenant.e.s et ateliers. On ne peut que vous conseiller de venir assister aux présentations qui vous intéressent ! A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *