Tous les articles par Admin

Projection de “Surya” de Laurent Van Lancker, mardi 27 sept. 2022

Projection de “Surya” de Laurent Van Lancker (Belgique, 2006) , mardi 27 septembre 2022, 17h00-19h00, La Vieille Charité, Marseille, dans la cadre de la 5e Biennale d’ethnographie de l’EHESS.

En 2005, Florence Aignier, photographe, et Laurent Van Lancker, réalisateur et anthropologue, quittent la Belgique, munis de leur carnet d’adresse, des tickets de bus ou de trains, d’une caméra, d’un appareil photo et de sacs à dos. Tous deux sont férus d’histoire : l’un se passionne pour les différentes traditions orales, tandis que l’autre nourrit son intérêt pour les témoignages tournant autour de la migration. Avec Surya, ils réalisent ici, sans contraintes, un film tissé au fil des rencontres.

Ainsi, au cœur d’un grand voyage vers le Levant, dix conteurs contemporains, de cultures différentes, ont créé une épopée imaginaire. Pour chaque pays traversé, des contacts établis à partir de la Belgique et un assistant guident le réalisateur et la photographe vers les conteurs. Chacun travaille à sa façon, la plus proche de sa sensibilité et de sa pratique artistique : certains ont privilégié l’improvisation, d’autres ont adapté des épopées ou des chants traditionnels. 

Ce film impressionniste est donc le fruit d’une longue odyssée terrestre par transports publics, du couchant au levant à travers l’Europe et l’Asie : Belgique, Slovaquie, Turquie, Kurdistan, Syrie, Iran, Pakistan, Inde, Népal, Tibet, Chine et enfin, le Vietnam, le « bout du monde ».

Surya oscille entre l’imaginaire et la réalité, le monde intérieur et le monde extérieur, le documentaire et la fiction. Une ode à l’oralité. 

 

La Vieille Charité
Campus EHESS Marseille
2, rue la Charité, Marseille 2e
Salle  Le Miroir (RdC)

Ouvert à toutes et tous sur inscription dans la limite des places disponibles. Attention : sans inscription, vous ne pourrez pas entrer dans la Vieille Charité.

Conférence. Giorgio Blundo « Sur la piste des motos entre la Chine et l’Afrique : une ethnographie globale », Marseille, 26 sept. 2022

Giorgio Blundo (Centre Norbert Elias/EHESS) donnera une conférence « Sur la piste des motos entre la Chine et l’Afrique : une ethnographie globale », le lundi 26 septembre 2022, de 17h00 à 19h00, à la Vieille Charité, Marseille. Temps fort de la 5e Biennale d’ethnographie de l’EHESS, la conférence sera suivie d’un cocktail. 

Parmi les produits qui incarnent l’essor des relations commerciales entre la Chine et l’Afrique, la moto occupe une place centrale. En une vingtaine d’années, l’Afrique est devenue un des principaux marchés des deux roues fabriquées dans l’Empire du Milieu, absorbant désormais un quart de sa production à l’exportation.
Entre 2016 et 2020, Giorgio Blundo a ethnographié la circulation de cette marchandise globalisée, investissant les lieux incontournables qui jalonnent la production, la commercialisation et la consommation de ces motos : les immenses usines autour des villes de Guangzhou, Chongqing et Luoyang, capables de produire des modèles adaptés aux caractéristiques de chaque marché et alimentant plus d’une centaine de pays ; la Foire de Canton, lieu de friction internationale où se rencontrent self-made men africains et fabricants chinois ; les quais du port de Lomé, cet avant-poste ouest-africain des nouvelles routes de la soie où se déversent chaque années plus de 500.000 motos ; le grand marché frontalier de Cinkassé qui alimente en motos l’ensemble des pays sahéliens.
Par un retour sur un terrain multisitué et intensif de quatre ans, sa conférence esquissera les problèmes, surmontés ou irrésolus, ainsi que les potentialités et les ouvertures d’une enquête anthropologique qui vise à embrasser la totalité d’une chaine globale d’approvisionnement et de valeur.

La Vieille Charité
Campus EHESS Marseille
2, rue la Charité, Marseille 2e
Salle  Le Miroir (RdC)

Ouvert à toutes et tous sur inscription dans la limite des places disponibles. Attention : sans inscription, vous ne pourrez pas entrer dans la Vieille Charité.


Image : Motocross de Pâques, Lomé, avril 2019. Course des zemidjans (taxi-motos) sur des motos chinoises – © Giorgio Blundo.

Pratique

Adresse
Campus EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
Marseille 2e

Conditions de participation
Ouvert à toutes et tous sur inscription dans la limite des places disponibles.
Merci de vous inscrire au préalable via ce formulaire : https://framaforms.org/inscription-a-la-bee-2022-1656607887
Attention : sans inscription, vous ne pourrez pas entrer dans la Vieille Charité.

Venir à la Vieille Charité

Se déplacer
Gare Saint-Charles (TGV et navette aéroport) : à 20 min. à pied (avec
escaliers).
Tram T2 et T3, rue de la République (à 5 min à pied, avec escaliers).
Métro M1 et plusieurs bus devant le Vieux Port (à 10 minutes à pied).

Se restaurer
Sur place : Charité Café (fermé les lundis)
Dans le quartier : nombreux cafés et restaurants dans différentes gammes de prix, sur la place devant la Vieille Charité, rue du Panier, rue Sainte-Françoise, place de Lenche, rue Caisserie, quai du Port.

Programme

La 5e Biennale d’Ethnographie de l’EHESS (BEE) aura lieu à la Vieille Charité, Campus EHESS Marseille, les 26 et 27 septembre 2022. La finalité de l’événement, porté par de jeunes chercheur·es issu·es de différentes disciplines des sciences sociales, est d’offrir un espace de réflexion et de discussion sur l’enquête ethnographique.

La biennale se déroulera autour de 12 ateliers thématiques. En outre, elle accueillera l’anthropologue Giorgio Blundo (Centre Norbert Elias/EHESS) pour une conférence plénière le premier soir et proposera une projection le film Surya de Laurent Van Lancker le lendemain soir.

Ces rencontres reçoivent le soutien du programme FIELDDS (Formation interdisciplinaire aux enquêtes de longue durée sur les dynamiques sociales), de la Direction au développement de la recherche et de l’École doctorale de l’EHESS, ainsi que de plusieurs centres de recherche : le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS), le Centre Norbert Elias, l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS) et Centre Georg Simmel.

Ouvert à toutes et tous sur inscription dans la limite des places disponibles.

Campus EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
Marseille 2e

 

LUNDI 26 SEPTEMBRE 2022

MATINEE

Atelier n° 1
Amour, gloire et ethnographie

Rim Affaya (Centre Norbert Elias, EHESS) & Aziliz Kondracki (Centre Norbert Elias, EHESS)

INTERVENANTES
Marine LAMBOLEZ
Dire l’amour au collège : Ethnographie du cours de
français comme espace d’échange et de remise en
question des discours amoureux
Delphine SALL
L’amour comme un affrontement… à distance.
Ethnographie des relations conjugales à Guet Ndar,
Saint-Louis, Sénégal
Rubis LE COQ
Amour à mort : Ebola, une maladie qui se transmet
dans le soin et défait les liens sociaux

DISCUTANTE
Florence MAILLOCHON
(Centre Maurice Halbwachs, CNRS)

Atelier n° 2
Ethnographier des expériences politiques, enquêter sur des mobilisations collectives

Frédéric Guillaume Gass Quintero (Centre d’étude des mouvements sociaux, EHESS et Max Weber Kolleg, Erfurt) & Rafaela Zambra (Centre d’étude des mouvements sociaux, EHESS et Agencia Nacional de Investigación y Desarrollo, Santiago de Chile)

INTERVENANT·ES
Umberto CAO
Empathie, engagement et intériorité distanciée.
Faire de l’ethnographie dans un mouvement de
résistance civile mexicain
David ALMARIC
Ethnographier l’expérience des occupations
lycéennes à Rio de Janeiro : temporalités,
atmosphères et doublures virtuelles
Laurence MARTY
Narrer les polyphonies intimes et politiques des
mouvements sociaux : propositions depuis les luttes
de territoire et le mouvement pour la justice
climatique en France

DISCUTANT
Éric WITTERSHEIM
(IRIS-EHESS)

Atelier n° 3
Ethnographier l’écologie du/au quotidien

Maud Hetzel (Centre Georg Simmel, EHESS) & Fanny Hugues (CEMS, EHESS)

INTERVENANT·ES
Benjamin DUBERTRAND
Une écologie qui ne dit pas son nom. Ethnographier
de multiples rapports sensibles à l’environnement
dans un espace rural de montagne
Anna DUPUY
Le zéro-déchet pour les classes
moyennes/supérieures des quartiers d’appartements
et les conceptions traditionnelles pour les éleveurs
ruraux
Martin MANOURY
Accepter la dette pour s’insérer, et pouvoir enquêter.
Les conditions d’une ethnographie du glanage
alimentaire en milieu urbain, une pratique entre
subsistance et écologie

DISCUTANT
Julien MISCHI
(IRISSO/INRAE)

APRÈS-MIDI

Atelier n° 4
Approches langagières en ethnographie

Lola Aubertin (CLESTHIA, Université Sorbonne Nouvelle–Paris 3) & Salomé Molina Torres (CLESTHIA, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 /Institut Convergences Migrations)

INTERVENANT·ES
Lou BOUHAMIDI
Le récit en audience à la Cour Nationale du Droit
d’Asile : analyse sociolinguistique d’une situation
clef
Maxime MARÉCHAL
Saisir le truchement. Une ethnographie des
pratiques et de la fonction des interprètes dans le
cadre multilingue de l’instruction des demandes
d’asile en France
Clara RUESTCHMANN
Ethnographier des collaborations entre artistes
plasticien·nes et architectes au prisme des pratiques
langagières : concevoir, traduire et transformer une
intention plastique en contexte architectural

DISCUTANTE
Patricia LAMBERT
(ICAR, ENS Lyon)

Atelier n° 5
Enquêter dans des lieux de production de savoirs : l’ethnographie de laboratoire

Elie Danziger (Laboratoire d’anthropologie sociale, EHESS) & Lauren Kamili (Laboratoire d’anthropologie sociale, EHESS/ ADEME)

INTERVENANT·ES
Amélie BARBIER
Le laboratoire des rêves : enquête dans le service
des pathologies du sommeil de l’Hôpital de la PitiéSalpêtrière
Laurine LIÈVREMONT
Les mathématiques sont-elles une science ? Enquête
sur les pratiques ordinaires de la recherche
mathématique : entre expérimentation et design
architectural
Pierrick LEFRANC
À l’interface d’un laboratoire de mathématique et
d’un centre de création musicale : la place de
l’ethnographe entre art et sciences

DISCUTANTE
Giulia ANICHINI
(Centre François Viète, Université de Nantes)

Atelier n°6
Ethnographier l’État en action : la bureaucratie au niveau de la rue
                        

Axelle Djama (Centre Norbert Elias, EHESS) & Elie Lewa Doksala (Centre Norbert Elias, EHESS)

INTERVENANT·ES
Pauline CHEVILLOTTE
Exercice ethnographique de la Gendarmerie en
Guadeloupe : voir et éprouver les modalités
concrètes de l’action de l’État Outre-mer par le bas
Ludovic BAKEBEK
Ethnographier la régulation des constructions
urbaines : accès et immersion au sein des
administrations municipales de la ville de Douala
(Cameroun)
Mélanie LERCIER-CASTELOR
À la recherche d’une nouvelle approche de la mairie
: l’ethnologue face au défi des fêtes communales
dans les Andes péruviennes

DISCUTANT
Charles BOSVIEUX-ONYEKWELU
(Centre Norbert Elias, CNRS)

SOIRÉE (17h00-19h00)

Conférence “Sur la piste des motos entre la Chine et l’Afrique : une ethnographie globale”

Giorgio Blundo (Centre Norbert Elias/EHESS)

MARDI 27 SEPTEMBRE 2022

MATINÉE

Atelier n° 7
Ethnographier les « filières » : matérialités, imaginaires et relations socio-écologiques dans les chaînes de production

Davide Cacchioni (Centre Norbert Elias, EHESS) & Morgan Jenatton (ECOSUR, Mexique / Centre Norbert Elias, EHESS)

INTERVENANT·ES
Gabriele ORLANDI
« Ils ont gâché notre fromage » : interdépendance,
rumeurs et jugements moraux dans une filière
laitière à forte valeur ajoutée
Loïc MAZENC
Étudier le capitalisme des filières par les
intermédiaires : le cas de la filière des fruits et
légumes française
Giulia FALCONE
Sur la route de la soie brésilienne : « l’étude de cas
élargie » dès la matière première aux marchandises
de luxe

DISCUTANTE
Judith SCHEELE
(Centre Norbert Elias, EHESS)

Atelier n° 8
Les demandes de restitution comme épreuves ethnographiques

Jean Bienaimé (Centre d’étude des mouvements sociaux, EHESS), Robin Michalon (Centre Alexandre Koyré, EHESS) & Anne-Charlotte Millepied(IRIS, EHESS)

INTERVENANT·ES
Nadège DRAPERI
« Rendre des comptes » aux enquêté.es : Analyse
d’une situation incertaine en terrain hospitalouniversitaire
Inès LABAINVILLE
« Et toi, t’en penses quoi ? » Autour des enjeux de
restitution en terrain connu
Anne-Claire VALLET
Rendre visible des situations cachées comme
épreuve ethnographique. Quand l’ethnographe
trouble l’invisibilité de ses enquêtés

DISCUTANTE
Carolina KOBELINSKY
(LESC, CNRS)

Atelier n° 9
Ethnographie et engagement : enquêter en contexte (post)autoritaire

Stéphen Huard (ATER-EHESS, Centre Asie du Sud-Est) & Aude Franklin (Centre d’étude des mouvements sociaux, EHESS)

INTERVENANT·ES
Sarah VATANDOUST
Enquêter sur la sexualité des femmes kurdes dans
l’Iran postrévolutionnaire
Boris MELNICHENKO
« Neutralité politique » : enquêter au sein d’une
ONG de l’Etat en Russie avant et durant la guerre
Xénia DE HEERING
Faire avec l’ambiguïté : détours d’enquête et
prudence analytique

DISCUTANTE
Isabelle THIREAU
(CECMC, CNRS-EHESS)

APRÈS-MIDI

Atelier n° 10
« Crise sociale, crise climatique » : comment penser l’urgence à l’aune des mobilisations collectives ?

Thomas Vaïsse (Centre Norbert Elias, EHESS) & Violaine Chevrier (Centre Norbert Elias, EHESS)

INTERVENANT·ES
David GLORY
Quel sens donner à la crise climatique dans une
population qui ne se vit pas en crise ?
Le « paradoxe » de la place du changement
climatique dans un territoire « vulnérable »
Martino MICELI
De voleurs de voitures à pollueurs de la mine.
Quelle prise en compte de la crise écologique dans
la recherche d’emploi des jeunes Kanaks
criminalisés ?
Monique MATNI
L’engagement citoyen dans la durée au sein du
Collectif du 5 novembre

DISCUTANTE
Laura CENTEMERI
(CEMS-CNRS)

Atelier n° 11
Méthodes de recherche participative : possibilités, limites et transformations   

Marie-Dominik Langlois (IIAC-LAIOS et Université d’Ottawa) & Morgane Tocco (IIAC, EHESS)

INTERVENANT·ES
Eugénie CLÉMENT-PICOS
Protection environnementale et extractivisme
épistémologique : quand la justice
environnementale se méfie des anthropologues
Alexandra ENDALTSEVA
À la recherche de méthodes « à partir du corps » : Le
« manger ensemble » comme collaboration
ethnographique et création collective des sens
Émilie MÉNARD
Ethnographie du proche et méthode d’enquête
collaborative au sein d’un micro-réseau de
magnétiseur.se.s en Seine-Maritime : enjeux,
malaises et richesses

DISCUTANT
Patrick D’AQUINO
(CIRAD, UMR SENS-Montpellier/Laos

Atelier n° 12
Ethnographie audiovisuelle : Pratiques artistiques et documentaires en sciences sociales

Ariane Guy (La Fabrique des Écritures, Centre Norbert Elias) & Jeff Silva (La Fabrique des Écritures, Centre Norbert Elias)

Noemi DIDU
Arrêt sur image : du terrain au film, et retour
Baptiste AUBERT
Faire de Verviers un film
Violeta RAMIREZ
Imaginer et expérimenter la sobriété énergétique
DISCUTANT
Camilo León-Quijano
(CNRS, Centre Norbert Elias)

SOIRÉE (17h00-19h00)

Projection du film Surya

De Laurent VAN LANCKER

Appel à communications

La 5e Biennale d’Ethnographie de l’EHESS (BEE) aura lieu à la Vieille Charité, Campus EHESS Marseille, les 26 et 27 septembre 2022. Le projet est d’offrir un espace de réflexion et de discussion sur l’enquête ethnographique par des doctorant·es et des jeunes chercheur·es issu·es de différentes disciplines de sciences sociales. Ces rencontres se dérouleront autour de 12 ateliers thématiques.

Ateliers thématiques

Atelier n° 1
Amour, gloire et ethnographie
Rim Affaya (Centre Norbert Elias/EHESS)
Aziliz Kondracki (Centre Norbert Elias/EHESS)

Atelier n° 2
Ethnographier des expériences politiques, enquêter sur des mobilisations collectives
Frédéric Guillaume Gass Quintero (Centre d’étude des mouvements sociaux/EHESS – Max Weber Kolleg, Erfurt)
Rafaela Zambra (Centre d’étude des mouvements sociaux/EHESS – Agencia Nacional de Investigación y Desarrollo, Santiago de Chile)

Atelier n° 3
Ethnographier l’écologie du/au quotidien
Maud Hetzel (Centre Georg Simmel/EHESS)
Fanny Hugues (CEMS/EHESS)

Atelier n° 4
Approches langagières en ethnographie
Lola Aubertin (CLESTHIA/Université Sorbonne Nouvelle–Paris 3)
Salomé Molina Torres (CLESTHIA/Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 – Institut Convergences Migrations)

Atelier n° 5
Enquêter dans des lieux de production de savoirs : l’ethnographie de laboratoire
Elie Danziger (Laboratoire d’anthropologie sociale/EHESS)
Lauren Kamili (Laboratoire d’anthropologie sociale/EHESS – ADEME)

Atelier n°6
Ethnographier l’État en action : la bureaucratie au niveau de la rue
Axelle Djama (Centre Norbert Elias/EHESS)
Elie Lewa Doksala (Centre Norbert Elias/EHESS)

Atelier n° 7
Ethnographier les « filières » : matérialités, imaginaires et relations socio-écologiques dans les chaînes de production
Davide Cacchioni (Centre Norbert Elias/EHESS)
Morgan Jenatton (ECOSUR, Mexique – Centre Norbert Elias/EHESS)

Atelier n° 8
Les demandes de restitution comme épreuves ethnographiques
Jean Bienaimé (Centre d’étude des mouvements sociaux/EHESS)
Robin Michalon (Centre Alexandre Koyré/EHESS)
Anne-Charlotte Millepied (IRIS/EHESS)

Atelier n° 9
Ethnographie et engagement : enquêter en contexte (post)autoritaire
Stéphen Huard (EHESS/Centre Asie du Sud-Est – ATER)
Aude Franklin (Centre d’étude des mouvements sociaux/EHESS)

Atelier n° 10
« Crise sociale, crise climatique » : comment penser l’urgence à l’aune des mobilisations collectives ?
Thomas Vaïsse (Centre Norbert Elias/EHESS)
Violaine Chevrier (Centre Norbert Elias/EHESS)

Atelier n° 11
Méthodes de recherche participative : possibilités, limites et transformations
Marie-Dominik Langlois (IIAC/LAIOS – Université d’Ottawa)
Morgane Tocco (IIAC/EHESS)

Atelier n° 12
Ethnographie audiovisuelle : Pratiques artistiques et documentaires en sciences sociales
Ariane Guy (Centre Norbert Elias/CNRS – La Fabrique des écritures)
Jeff Silva (Centre Norbert Elias/EHESS- La Fabrique des écritures)

Candidater

Les doctorant·es et jeunes chercheur·es de toute institution/affiliation sont inviter à proposer des communications  riginales qui recourent à une pratique ethnographique rigoureuse. Les communications doivent faire explicitement apparaître une démarche d’observation et de participation ethnographique, sur le terrain. Trois communications de 20 minutes par atelier seront précédées d’une présentation de 10-15 minutes par les co- organisateurs, et suivies d’un commentaire d’un·e chercheur·e confirmé·e d’une quinzaine de minutes, ainsi que d’un échange avec l’auditoire.

1er mai 2022 : réception des propositions de communications, adressées aux co-organisateurs des ateliers choisis sous forme d’un résumé de 3000 à 5000 signes (hors bibliographie et coordonnées des auteur·es), comprenant un descriptif de la démarche ethnographique adoptée et des données exploitées, le nom de l’auteur, son affiliation institutionnelle et son adresse courriel.

15 mai 2022 : après sélection des communications, notification des invitations aux conférenciers, invitation d’un senior-discutant par atelier, établissement d’un programme définitif et demandes de financement aux laboratoires et à l’école doctorale de l’EHESS.

Avant le 30 juin 2022 : réservation chambres + tickets train.

Mi-septembre : envoi de communications écrites aux co-organisateurs·trices des ateliers (environ 15-20 000 signes, hors bibliographie et coordonnées des auteur·es).

Partenaires

La Biennale 2022 reçoit le soutien du programme FIELDDS (Formation interdisciplinaire aux enquêtes de longue durée sur les dynamiques sociales), de la Direction au développement de la recherche et de l’École doctorale de l’EHESS, ainsi que de plusieurs centres de recherche : le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS), le Centre Norbert Elias , l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS) et Centre Georg Simmel.

         

 

 

 

 

Comités

Comité d’organisation

Rim Affaya (Centre Norbert Elias/EHESS)
Lola Aubertin (CLESTHIA/Paris 3)
Jean Bienaimé (CEMS/EHESS)
Florence Boux (Centre Norbert Elias/EHESS/Université de Liège)
Davide Cacchioni (Centre Norbert Elias/EHESS)
Violaine Chevrier (Centre Norbert Elias/EHESS)
Elie Danziger (LAS/EHESS)
Axelle Djama (Centre Norbert Elias/EHESS)
Elie Lewa Doksala (Centre Norbert Elias/EHESS)
Aude Franklin (CEMS/EHESS)
Frédéric Guillaume Gass Quintero (CEMS/EHESS – Max Weber Kolleg, Erfurt)
Ariane Guy (Centre Norbert Elias/CNRS – La Fabrique des Écritures)
Maud Hetzel (Centre Georg Simmel/EHESS)
Stéphen Huard (Centre Asie du Sud-Est/EHESS)
Fanny Hugues (CEMS/EHESS)
Morgan Jenatton (Centre Norbert Elias/EHESS – ECOSUR, Mexique)
Lauren Kamili (LAS/EHESS – ADEME)
Aziliz Kondracki (Centre Norbert Elias/EHESS)
Robin Michalon (CAK/EHESS)
Anne-Charlotte Millepied (IRIS/EHESS)
Jeff Daniel Silva (Centre Norbert Elias/EHESS – La Fabrique des écritures)
Morgane Tocco (IIAC/EHESS)
Salomé Molina Torres (CLESTHIA/Paris 3)
Thomas Vaïsse (Centre Norbert Elias/EHESS)
Rafaela Zambra (CEMS/EHESS – ANID, Santiago de Chile)

Comité de pilotage

Daniel Cefaï (CEMS/EHESS)
Kamel Boukir (CEMS/EHESS)
Marie Coutant (EHESS Campus Marseille)
Jean-Baptiste Eczet (LAS/EHESS)
Éloi Ficquet (CéSor/EHESS)
Camilo León-Quijano (Centre Norbert Elias/EHESS – COESO)
Boris Pétric (Centre Norbert Elias/CNRS)
Valeria Siniscalchi (Centre Norbert Elias/EHESS)
Isabelle Thireau (CECMC/CNRS)
Cécile Van den Avenne (IMAF/EHESS)